ENU... QUOI?

L’énurésie désigne le fait pour un enfant de mouiller son lit pendant son sommeil, après l’âge de 5 ans, c’est-à-dire à l’âge de la maturité psychique et physiologique qui permet à 9 enfants sur 10 de contrôler les sphincters de leur vessie.

banner

Il existe deux types d’énurésie:

La forme d’énurésie la plus courante est l’énurésie primaire. Ce terme médical est utilisé lorsque l’enfant n’a jamais été propre la nuit plus de 6 mois consécutifs. Le plus souvent, le problème est dû à un retard de maturité physiologique, car ces enfants-là n’ont pas encore la perception que leur vessie est pleine pendant le sommeil. Une énurésie est qualifiée de secondaire lorsqu’un enfant qui était propre au moins pendant 6 mois consécutifs se remet soudainement à mouiller son lit. Elle peut être déclenchée par des facteurs émotionnels par exemple des changements à l’école ou des problèmes familiaux.

Enurésie = maladie qui doit être traitée

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) classifie le pipi au lit, c’est-à-dire l’énurésie, à partir de cinq ans révolus comme une maladie nécessitant un traitement. Cette classification de l’énurésie comme maladie infantile constitue une étape importante vers la sensibilisation et la prise en charge médicale et éviter ainsi le tabou et l’ignorance.

Après l’asthme, il s’agit de la deuxième maladie chronique la plus fréquente chez l’enfant

Le pipi au lit est un problème plus fréquent qu’on ne le croit. Environ 10% des enfants âgés de 7 ans font encore régulièrement pipi au lit. En Allemagne, environ 640 000 enfants âgés de 5 à 10 ans sont concernés (sans compter le nombre élevé de cas non déclarés).

Qui est touché par le pipi au lit?

Environ un enfant sur cinq d’âge préscolaire se lève le matin dans des draps mouillés. 10 à 15% des enfants âgés de six à dix ans et 2% des adolescents âgés de 15 ans souffrent régulièrement d’énurésie nocturne. Les garçons sont plus souvent touchés que les filles. En d’autres termes, cela signifie que 640 000 enfants souffrent de ce problème en Allemagne. Jusqu’à l’âge de cinq ans, ce trouble est tout à fait normal. Ensuite, il est conseillé de demander un avis médical.

QUELLES SONT LES CAUSES DE L’ÉNURÉSIE?

Chaque enfant est certes différent, mais il faut tout de même connaître quelques causes courantes à l’origine du pipi au lit:

Retard du développement neurologique:

Alors que le système nerveux de l’enfant est encore en développement, la vessie ne signale pas encore au cerveau le besoin d’uriner pendant la nuit.

Prédisposition génétique:

Lorsque les deux parents ont souffert d’énurésie nocturne, la probabilité génétique d’avoir un enfant qui mouille son lit s’élève à 77%. Si l’un des parents était énurétique enfant, l’enfant a environ 43% de risques de l’être alors que s’il n’existe aucun facteur héréditaire, la probabilité est de 15%.

Déficit de l’ADH (hormone antidiurétique):

L’ADH est une hormone qui réduit la production d’urine pendant la nuit. Certains enfants ne produisent pas cette hormone en quantité suffisante, ce qui n’induit aucune baisse de la production d’urine pendant la nuit.

Petite capacité vésicale:

L’immaturité vésicale entraîne souvent une incapacité à stocker l’urine pendant la nuit.

Constipation:

Le gros intestin appuie sur la vessie et peut entraîner une énurésie.

Infection urinaire:

Si votre enfant ressent des douleurs en urinant ou s’il urine plus fréquemment que d’habitude, parlez-en à son pédiatre.

COMMENT GÉRER L’ÉNURÉSIE?

La discussion:

Parlez du problème avec votre enfant sans le faire culpabiliser. L’enfant ne fait pas exprès de mouiller son lit, il n’y peut rien! Expliquez à votre enfant quotidiennement que vous allez gérer ensemble le problème du pipi au lit.

Informations:

S’il en a l’âge, aidez votre enfant à regarder sur Internet des articles sur le thème du pipi au lit et à trouver les causes du problème. Le fait de comprendre renforce la confiance en soi et aide à gérer le problème. L’association «Initiative Trockene Nacht» propose une multitude d’informations utiles sur ce thème: www.initiative-trockene-nacht.de.

Pas de pression!

Ne mettez pas la pression à votre enfant et ne le punissez pas! Veillez également à ce que l’enfant ne soit pas l’objet de moqueries au sein de la famille ou dans son cercle d’amis.

Vérifiez que votre enfant ne souffre pas de constipation.

Hydratation:

Encouragez votre enfant à boire suffisamment tout au long de la journée, de préférence de l’eau et non des boissons sucrées (environ 50 ml par kilo de poids corporel couvrent en moyenne les besoins quotidiens). De cette manière, la vessie est entraînée à contenir plus d’urine. L’enfant doit boire en quantité suffisante jusque dans l’après-midi. S’il a encore soif, laissez-le boire.

Récompense:

Félicitez votre enfant lorsqu’il contribue par lui-même à combattre le pipi au lit, par exemple en allant aux toilettes de sa propre initiative ou en buvant suffisamment d’eau pendant la journée.

Si le thème du pipi au lit vous angoisse vous ou votre enfant ou si celui-ci souffre d’incontinence pendant la journée, demandez conseil à votre médecin.