Conseils sur le pipi au lit

Lorsque les enfants grandissent, l’énurésie peut être très stressante pour eux et leurs parents, notamment lorsque ces derniers font déjà tout pour aider leur enfant.

Mais il faut faire preuve de patience en montrant à votre enfant que vous êtes là pour lui et que vous lui apportez votre soutien. Voici quelques conseils pour gérer la situation en douceur:

banner

Aidez l’enfant à comprendre

Souvent, les enfants ne comprennent pas pourquoi ils font pipi au lit, c’est pourquoi vous devez le leur expliquer. Rappelez-vous que l’enfant n’est pas responsable et rassurez-le sur le fait qu’il deviendra propre de lui-même la nuit le moment venu.

Ne lui mettez pas la pression

Votre enfant ne peut pas contrôler ces petits accidents nocturnes, même en grandissant. Les causes de l’énurésie sont multiples et des accidents peuvent toujours arriver, quoi que vous et votre enfant fassiez pour les éviter. Faites preuve de patience et de bienveillance. Si tout ce que vous avez essayé n’a pas encore été efficace, n’abandonnez pas.

Le moment du coucher nécessite du calme

Si votre enfant est dans de bonnes dispositions avant de se glisser sous la couette, il sera plus serein et dormira mieux. Or, le coucher est souvent synonyme d’inquiétude et de stress pour les enfants énurétiques. Vous pouvez minimiser ce stress en privilégiant les activités calmes. Eteignez les écrans (télévision, jeux vidéo), faites-lui couler un bon bain et parlez un peu de sa journée.

Prenez soin de vous

Il est compréhensible que vous fassiez passer les besoins de votre enfant avant les vôtres. Mais un sommeil perturbé et une situation tendue peuvent également vous affecter. Prenez le temps de vous reposer et de vous détendre, par exemple en allant vous promener ou voir des amis. Votre bien-être est aussi important et il peut avoir une influence très positive sur votre enfant.

Parlez-en

Vous n’êtes pas seul-e. De nombreuses familles vivent les mêmes choses que vous. Etre en contact avec d’autres parents dans la même situation peut s’avérer très bénéfique. Parlez-en à votre médecin afin de vous faire aider. Faire part de votre ressenti à un ami proche ou à un membre de votre famille peut également vous aider à mieux accepter cette situation.