Si vous avez des questions auxquelles vous ne trouvez pas de réponse ici, vous pouvez vous adresser à nos experts en énurésie.

Généralités

L’empêcher de boire après 16 h n’est pas une bonne idée: il est en effet important que votre enfant soit bien hydraté tout au long de la journée, mais aussi le soir. Cela est essentiel pour la santé générale de votre enfant et de sa vessie. Boire suffisamment aide la vessie à atteindre sa pleine capacité et à ce que l’on s’en aperçoive. Si vous buvez moins, votre vessie s’adapte et la perception que vous avez de son niveau de «remplissage» est moindre. Les reins s’adaptent eux aussi si vous n’absorbez pas assez de liquide: vous réutilisez les liquides déjà présents et l’urine est encore plus concentrée. Le tout peut «irriter» la vessie et contribuer aussi à l’énurésie.

Encouragez votre enfant à boire suffisamment de boissons à base d’eau tout au long de la journée (6 à 8 verres en moyenne). 

L’empêcher de boire après 16 h n’est pas une bonne idée: il est en effet important que votre enfant soit bien hydraté tout au long de la journée, mais aussi le soir. Cela est essentiel pour la santé générale de votre enfant et de sa vessie. Boire suffisamment aide la vessie à atteindre sa pleine capacité et à ce que l’on s’en aperçoive. Si vous buvez moins, votre vessie s’adapte et la perception que vous avez de son niveau de «remplissage» est moindre. Les reins s’adaptent eux aussi si vous n’absorbez pas assez de liquide: vous réutilisez les liquides déjà présents et l’urine est encore plus concentrée. Le tout peut «irriter» la vessie et contribuer aussi à l’énurésie.

Encouragez votre enfant à boire suffisamment de boissons à base d’eau tout au long de la journée (6 à 8 verres en moyenne). 

C’est une question très fréquente et l’un des mythes les plus répandus sur l’énurésie. Pourtant, il n’existe à ce jour aucune preuve qui atteste cette affirmation. Les sous-vêtements de nuit DryNites® ne guérissent pas l’énurésie, mais vous aident à la gérer et vous assurent, à vous comme à votre enfant, un bon sommeil.

Non, rien ne prouve que cela l’aidera. La plupart des parents essaient cette méthode un jour ou l’autre. Vous sortez votre enfant du lit et l’emmenez aux toilettes. Pourtant, votre enfant ne comprend ici qu’une chose: il peut évacuer de l’eau pendant son sommeil; mais cela ne l’aide pas à établir la connexion entre la vessie et le cerveau qui le fait se réveiller pour aller aux toilettes dès que la vessie est pleine.

Il se peut aussi qu’il soit invité à dormir pendant les phases d’énurésie. Elaborez avec votre fils une stratégie qui le ferait se sentir bien; par exemple, évoquer la situation avec l’enfant des autres parents et emporter les sous-vêtements absorbants DryNites®. Faites en sorte que votre enfant ait facilement accès aux toilettes (de nombreux enfants ont peur du noir) et veillez à ce qu’il puisse discrètement gérer la situation en cas d’incident nocturne.

Si l’un des parents faisait pipi au lit, chaque enfant de la famille a 43% de chances de le faire aussi. Si les deux parents étaient concernés, chaque enfant a 77% de chances de l’être aussi. Notre guide sur l’énurésie peut vous aider à en savoir plus.

Les sous-vêtements de nuit DryNites® sont là pour vous aider à gérer le pipi au lit
- Regardez de plus près

alt